Les règlementations vis-à-vis de la diffusion d'un film à la TV

Les règlementations vis-à-vis de la diffusion d'un film à la TV

Combien d'entre nous râlent, car un film met beaucoup de temps à être diffusé sur la télévision. Il arrive également qu'on râle, car il n'y a pas assez de films en semaine. Sachez cependant que la diffusion d'un film est soumise à des réglementations pour ne pas pénaliser quelques acteurs dans ce domaine. Voici dans ce présent article quelques règles à respecter pour pouvoir diffuser un film à la TV.

Les règlementations vis-à-vis de la diffusion d'un film à la TV

22 mois réglementaires entre la sortie et la diffusion à la TV

Il y a une législation mise en place pour la chronologie des médias qui régit le rythme de diffusion des films. Cette loi a pour but de garder la valeur des œuvres pour qu'ils deviennent rares.Si un film est diffusé à la télévision dès sa sortie en salle ; les ventes de DVD et d'autres supports sont pénalisés.

C'est pourquoi les chaines gratuites doivent attendre 22 mois après cette sortie pour pouvoir diffuser. Les chaines également sont également tenues à financer les œuvres à une hauteur de 3,2 de leur chiffre d'affaires au minimum selon le conseil supérieur d'audiovisuel (CSA).

Si une chaine ne respecte pas ce critère, le délai se prolongera au-delà de 30 mois. Cependant, certaines chaines bénéficient d'un traitement de faveur, car ils ont signé des accords avec les syndicats du cinéma. Si une chaine prend une part significative à la production d'un film, il peut le diffuser au bout de 10 mois. D'ailleurs, il a l'avantage de proposer des films en première exclusivité.

Pas de film sur certaines tranches horaires

Les fils de cinéma ne peuvent pas être diffusés sur la majorité des chaines gratuites pendant le premier jour du weekend. C'est l'application du décret de janvier 1990 sur la loi de 1986 qui régit l'audiovisuel. Mais ce n'est pas seulement le samedi. C'est également le cas le mercredi soir, le vendredi soir et le dimanche après-midi. Cette interdiction a pour but de protéger l'exploitation des films en salles.

Il y a également des règles sur les types de films qu'une chaine peut diffuser sur son écran. Les œuvres doivent à 60 % d'origine européenne et 40 % d'expression original. Cette règle ne concerne pas seulement les jours interdits, mais l'ensemble de la semaine et les heures de grande écoute. Cette réglementation a pour but de mettre en valeur de programmes locaux.

Un grand profit malgré les réglementations

Une chaîne une fois qu'elle a acheté les droits de diffusion d'un film, il peut rentabiliser autant de fois qu'il peut. Elle tire profit sur les spots publicitaires diffusés lors des coupures pub. Cependant, en une seule diffusion, elle ne peut pas rentabiliser l'argent qu'elle a déboursé pour l'achat de droit de diffusion.

C'est la raison pour laquelle, elle négocie la rediffusion dès la signature du contrat d'acquisition. Les chaines ont beaucoup d'intérêt si le public ne se lasse pas de regarder les films. C'est la raison pour laquelle les grands classiques rapportent encore de l'argent à certaines chaines jusqu'à maintenant.